LA RENTRÉE DE LA CONTRE ALLÉE

Publié le par la rédaction

Après un été bien rempli, les (éditions) La Contre Allée vous proposent un mois de septembre riche en occasions de découvrir nos auteurs et leurs publications.
Deux nouveaux ouvrages sont disponibles ce mois-ci en librairie : D'azur et d'acier de Lucien Suel et Du bulgom et des hommes de Amandine Dhée.

Pour cette rentrée, nous vous proposons des lectures dans nos locaux à Lille-Fives, des visites guidées et des lectures musicales  pendant les Journées du patrimoine, des rencontres d'auteurs en  région Nord-Pas-de-Calais et une émission spéciale sur France 3  pendant la braderie de Lille autour de Capenoules ! de Francis  Delabre.

Bonne lecture !

 

 

 

 



NOUVELLES PUBLICATIONS


Dès le 13 septembre, vous pourrez commander en librairie deux nouvelles parutions au concept original : une déclinaison audio à télécharger sur notre site.


Du bulgom et des hommes, de Amandine Dhée

La quatrième de couverture :

couvbulgomWeb

"Les gens dans la ville ne peuvent pas faire que s’aimer. Ils doivent aussi manger. Une saine vie médiatique nous le rappelle : cinqfruitsetlégumesparjour. Et aussi qu’il faut mangerbouger. Cette injonction me laisse songeuse : qu’attend-on de moi exactement ? Faut-il que je bouge juste après avoir mangé ou faut-il que je bouge en mangeant ? Mais dans la ville on peut pas fabriquer soi-même ses légumes à cause de la terre de ville qui est nostalgique, et qui garde en elle des souvenirs des entreprises d’avant où maintenant c’est du chômage mais n’empêche. J’ai bien tenté d’éditer mon propre livre de recettes : La cuisine aux métaux lourds, c’est facile ! mais je me suis sentie très peu soutenue."

Du bulgom et des hommes est le premier ouvrage de Amandine Dhée, jeune auteure lilloise. En 2006, elle  rencontre le slam et La Compagnie Générale d’Imaginaire qui la  soutient et la recommande depuis.  Cette année, aux côtés de Carole Fives et Louise Bronxelle est artiste associée  des résidences de création En Aparté 2010 mises en  place par La Contre Allée à Lille Fives.

 

D'azur et d'acier, de Lucien Suel

Extrait de la quatrième de couverture : 

 couvDazurWeb"Un écrivain quitte son bureau, son village. Il prend le T.E.R. à la gare d’Isbergues, une ex-cité métallurgique. Il pose sa valise à Fives, l’ex-cité des locomotives. Il va y vivre trois mois, l’hiver 2009-2010. Un hiver passé à la recherche d’une histoire dont les briques ont gardé la mémoire, le vacarme de la fabrique , la cadence des machines, le potin des locomotives qui sortaient de l’usine et traversaient la mer pour rejoindre le Far West ou l’Argentine […]»

 

Lucien Suel se définit comme un « poète ordinaire ».  Collaborateur depuis les débuts des (éditions) La Contre Allée, il a  participé à l'ouvrage collectif À Chacun sa place (2008). En 2009, il était artiste associé des résidences de création EN APARTÉ à Lille-Fives aux côtés de Nicolas Devos et Laure  Chailloux avec  laquelle il a créé et enregistré une lecture  musicale, déclinaison audio de son dernier ouvrage D’azur et  d’acier (2010).

 

À paraître dès le mois d’octobre :

L'Europe XXL, les actes. Rédigés par Alexandre Mirlesse et Olivier Beddeleem.
Au printemps 2009, pendant la manifestation "Europe XXL",  Lille3000 a organisé un colloque : « Vingt ans après la chute du Mur de Berlin, l’Europe est-elle réunifiée? ». À cette occasion, une trentaine de personnalités de renom venues de toute l’Europe –  intellectuels, dirigeants ou artistes - est intervenue. Citons entre autres:  Martine AUBRY, Jacques DELORS, Nilüfer GÖLE, Anne MADELAIN, Thomas FERENCZI , Ana BLANDIANA, Bernard GUETTA... 

EUROPE-XXL-FACEwebExtrait de la 4ème de couverture:
"Je ne leur conseille pas la prudence, la sagesse, l'habileté ménagère et  expérimentée. Je leur conseille l'audace et même la témérité. Je leur conseille les  imprudences héroïques qui suscitent l'enthousiasme car ils peuvent tout avec  l'enthousiasme des peuples et ne peuvent rien sans lui. "  
Extrait du discours de Léon Blum lors de la première Assemblée  consultative du Conseil de l'Europe en 1949.



LES RENDEZ-VOUS EN LECTURE AVEC NOS AUTEURS


Vendredi 10 septembre :
JFPocentekJean-François Pocentek présentera son livre Gens du 8 mai, disponible en librairie depuis le mois de mai 2010. 

À la librairie Par mots et merveilles, 13 rue du 145 ème Ri à Maubeuge (59). Lecture à 18h30

 

Extrait de la quatrième de couverture :
«J’ai tourné. Il n’y avait plus rien. Juste une lande de macadam.» Avertissement sans frais. L’idée était simple. Un territoire, comme disent les urbanistes et les sociologues, des gens qui y vivent, et des choses qui changent. Pas de petites choses, non, carrément des bouts d’histoire. Déconstruire (pas démolir) reconstruire. »


Mercredi 15 septembre :
AmandineRecadréeWebN&B 
Amandine Dhée, lira des extraits de son premier ouvrage Du bulgom et des  hommes.

Au local 57 rue de Flers à Lille-Fives 
Accueil à 19h. Lecture à 19h 30 (durée : environ 45 minutes).

 

 

 

Jeudi 16 septembre :
JFPocentek 
Jean-François Pocentek lira des extraits de son ouvrage Gens du 8 mai.

Au local 57 rue de Flers à Lille-Fives 
Accueil à 19h. Lecture à 19h 30 (durée : environ 45 minutes).
 



Jeudi toujours...

lecture apéroFrancis Delabre fera une lecture de son ouvrage Capenoules ! en compagnie du musicien William Schotte

À l'estaminet "Le Kouthof", 28 route d'Esquebecq à Arnèke (59).
À 18 h. Plan d'accès.

Dans une ferme typiquement flamande rénovée, deux passionnés ont ouvert le 8 mai 2010 un estaminet et une salle événementielle dans la grange réhabilitée.

Extrait de la quatrième de couverture :
« Un manifeste de l’amitié, de la fraternité, de la liberté. » Dixit Yolande Moreau qui préface cette histoire fameuse d’une bande d’iconoclastes hilares emblématique du Nord. Avec malice, l’auteur nous fait l’intimité de cette épopée au cours d’une balade au coeur d’un autre phénomène, la braderie de Lille. 


Vendredi 17 septembre :
FDelabreN&BWebFrancis Delabre lira des extraits de son roman Capenoules !

Au local 57 rue de Flers à Lille-Fives 
Accueil à 19h. Lecture à 19h 30 (durée : environ 45 minutes).

 
Samedi 18 septembre :
Francis Delabre est invité par Le Livre à la Mer. Cette association a le souci de mettre en valeur la littérature régionale, ou celle de « gens d’ailleurs » qui écrivent sur la région. À l'occasion du Café littéraire, des passages sont lus à haute voix et l’auteur se laisse ensuite aller au jeu des questions-réponses.


Au café "Chez Léonce" devenu "La Mer Monte", au cap Gris-Nez (62). À 17 h.


Vendredi 24 septembre : 

Wimereux2koAmandine Dhée lira des extraits de son ouvrage Du bulgom et des hommes et participera à une discussion autour de sa création dans le cadre des « vendredis de la médiathèque du Pas-de-Calais ».

À la médiathèque, 1 rue du Bon Air, 62930 Wimereux. Lecture à 18h30.

Pour l’occasion, elle sera accompagnée de Benoît Verhille qui interviendra sur le thème « Édition et territoire » et évoquera son rôle d’éditeur.

 




PENDANT LES JOURNEES DU PATRIMOINE 
samedi 18 et dimanche 19 septembre


DES VISITES GUIDEES LITTERAIRES : LES ÉCLAIRCIES avec Robert Rapilly.
Accueil du public : 57 rue de Flers
, à Lille-Fives.
Départs des balades samedi et dimanche à 10h30 et 15h.

Balade immobile samedi 18 à 19h30.

Conçues par un écrivain, LES ÉCLAIRCIES sont des balades  poétiques, sensibles  et imaginaires. Suivant le fil des mémoires, le «guide-auteur » éclaire des  espaces choisis du quartier à la  découverte de son architecture  bien sûr, mais également de son  histoire, de sa naissance et de son devenir... de la vie des hommes qui ont fait et marqué son  histoire en parabole de l'ère industrielle.  

FivesLille

 

 Pour cette première Éclaircie, nous avons demandé  à  l’auteur Robert Rapilly de se  baser sur une  véritable  découverte :  En 1890, des ouvriers de  Fives-Cail partis  construire le chemin de fer en  Argentine ont fondé le village  de Fives-Lille  rebaptisé  depuis Vera-Y-Pintado.

 

 

 


 RobertRapilly3koRobert Rapilly écrit de la poésie depuis l'enfance.  Il anime des ateliers d'écriture avec l'association Zazie Mode d'Emploi, et dirige dans la Manche un festival oulipien: Pirouésie. Il écrit sans relâche et imprime parfois lui-même ses poésies aux Éditions du Camembert ou chez LaProPo, Laboratoire de Procrastination Potentielle.

 

 

TexteetcarteArgentWebÀ visiter et écouter tout le week-end à partir de 10h au 57 rue de Flers :

Fives-Lille en Argentine, comme si vous y étiez !

Installation plastique et sonore de Madeleine Sergeant à partir des réalisations de Delphine Sekulak et des textes de Robert Rapilly.

 Depuis l'automne dernier, Madeleine Sergeant et Marielle Leroy ont mené l'enquête depuis Lille. Elles ont contacté des témoins, recueilli des archives, traduit des textes et des lettres autour de Fives-Lille.

 Avec le concours de la Ville de Lille et l'ACSE.

 

UNE LECTURE MUSICALE EN APARTÉ avec Lucien Suel et Laure Chailloux.

Samedi 18 : 

À 16h, à la médiathèque de Fives18 rue Bourjembois.  

 

Lille Fives est un quartier en perpétuelle mutation  qui, après une phase d’industrialisation qui marque  son origine et son apogée, s’interroge en cette  première décennie du XXI ème siècle sur son  devenir.


Avec les résidences de création EN APARTÉ, La  Contre Allée développe un travail de questionnement des mémoires et de l’histoire d’un  territoire.


P1050515 

 

À l’occasion de la sortie du livre D’azur et d’acier écrit dans le cadre des résidences de création EN APARTÉ, l’auteur Lucien Suel sera accompagné de l’accordéoniste Laure  Chailloux pour une présentation de la déclinaison audio de l'ouvrage.

Tous deux étaient artistes associés de l’édition  2009 d’EN APARTÉ.

 

 

Un blog est dédié aux résidences d’artistes EN APARTÉ propose la mise en ligne de textes, billets d’humeur et d’échanges.

Avec le concours de : la Ville de Lille, la DRAC, l'ACSE, la Caisse des dépôts, le Conseil régional, le Conseil Général du Nord.




 

D'autres rencontres en prévision :

standweb

EN OCTOBRE
Le mardi 19 : L médiathèque d’Aulnoye-Aymeries propose une rencontre autour de Gens du 8 mai de Jean-François Pocentek. Cette structure a mis en oeuvre une résidence d’écriture menée par l'auteur sur un quartier en pleine mutation.  

À la médiathèque, Zola Prolongée, 59620 Aulnoye-Aymeries. Lecture à 15 h.

 

EN NOVEMBRE
Nous serons présents :

Du 5 au 7 au Salon du livre de Lyon
Du 11 au 14 au Salon du livre du Touquet
Le 27 au Salon du livre de Loos

Nous vous invitons :
Le dimanche 28 à 16 heures aux Rencontre(s) EN APARTÉ, édition 2010 au théâtre Massenet à Lille-Fives. Temps de présentation des travaux de nos artistes associées aux résidences de création (Amandine Dhée, Carole Fives et Louise Bronx), ces Rencontre(s) seront également l'occasion d'inviter d'autres auteurs proches de notre thématique "Mémoire(s) et Société".

 

DÉCEMBRE
Les 11 et 12 : Escales des lettres à Lille. Les (éditions) La Contre Allée sont invitées à la rencontre « C’est édité près de chez vous ».

     


MÉDIAS


Télé :

imagesFrance 3, le dimanche 5 septembre en fin de matinée : Emission spéciale en direct de la Braderie de Lille.
Avec la malice qui lui sied à ravir, Francis Delabre fait revivre les personnages de son roman Capenoules ! Il nous fait l’intimité de cette épopée en nous baladant au cœur de l’unique phénomène à la hauteur des Capenoules : la Braderie de Lille… Tronches de vie !


Nous tenons à remercier les rédactions qui ont relayé l'actualité de La Contre Allée.

Presse : 
Nord  Éclair, le 4 août : « Francis Delabre : les Capenoules lui collent à la peau »
Francis NE Extrait : « 
 En février dernier, l'auteur Francis Delabre a profité d'une résidence à  la maison Folie de Lille-Moulins pour faire découvrir son nouvel ouvrage sur les  Capenoules. Six semaines intenses qui lui ont permis de belles rencontres.  L'homme sera de retour à Lille pour la Braderie et les Journées du Patrimoine. ».  
Propos recueillis par Laurie Moniez.
 Lire l'article. 

 

Radio : 
RCF, le 29 juillet : Chronique du roman  de 
Jean-François Pocentek, Gens du 8 maiparu aux (éditions) La Contre Allée dans la collection La sentinelle.

 


NOUVEAU SITE


FriseSite3

Conçue comme un espace de recherches et de ressources, La Contre Allée travaille à la mise en ligne d'un nouveau site internet prochainement.

Basé sur l’ouverture et l’accessibilité, cet espace a pour vocation d’échanger avec le plus grand nombre autour de sujets d’intérêt commun et propres à notre thématique Mémoire(s) et société, tant à travers la proposition de ressources aux formes diverses (écrits, films, interviews enregistrées, témoignages, reportages photo…) et les liens choisis, que les actions que nous produisons sur la mémoire de territoires.
 

Vous êtes invités à tout moment à contribuer à l'enrichissement de ce fonds documentaire.

La construction de cet espace de recherches et de ressources en préfiguration se fait avec le soutien du Fonds Social Européen.


 

ACTUALITE ?

 « (…) Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s’étaient établis à Rouen. — Voilà la troisième fois que j’en vois — Et toujours avec un nouveau plaisir. L’admirable, c’est qu’ils excitaient la Haine des bourgeois, bien qu’inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sous — Et j’ai entendu de jolis mots à la Prud’homme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la retrouve chez tous les gens d’ordre. C’est la haine que l’on porte au Bédouin, à l’Hérétique, au Philosophe, au solitaire, au poète— Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m’exaspère — Il est vrai que beaucoup de choses m’exaspèrent. Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton. (…) » 

 Gustave Flaubert, lettre à George Sand, 12 juin 1867 (Correspondance, éd. de la Pléiade tome 5, pp. 653-654)

Francis Delabre nous faisait écho ce matin de ces quelques mots qui, hélas, ne datent pas de hier. 
Nos amis des éditions du Passager Clandestin publient dans les jours à venir ROMS DE FRANCE / ROMS EN FRANCE. Peut-être, une nouvelle occasion pour chacun de nous de combler nos trous de mémoires, une fois pour toutes ?

 

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une rentrée vigilante.
Bien à vous.
L'équipe de La Contre Allée.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article